RESPIRATION BUCCALE

La respiration physiologique est la respiration nasale. Selon plusieurs études, la respiration buccale touche près de 55 % de la population. Dans 20 % des cas, elle est due à une déformation de la cloison nasale, par exemple à la suite d’un accident. Dans les 80 % des cas restants, elle est la conséquence d’une dysfonction linguale. Ce type de respiration peut provoquer de nombreux troubles, comme des modification de la croissance cranio-faciale, des infections, de posture ou encore affecter le système neurologique ou cardiovasculaire.Mais cela altère surtout notre concentration, notre vigilance, notre sens cognitif au quotidien.