Une mauvaise respiration pendant le sommeil affecte l’attention

L’école vient à peine de commencer et votre enfant déjà fatigué ne parvient pas à rester attentif plus d’une heure. Mauvaise volonté de sa part ou problème physiologique ?

Lorsqu’un enfant dort mal, il a plus de difficultés à se concentrer tout au long de la journée que ce soit en classe ou en dehors. Cela peut engendrer à moyen terme une chute de ses notes voire l’accumulation de lacunes. De nombreuses études ont mis en avant le lien entre les Troubles Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) et les Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS, ronflements ou apnées obstructives du sommeil) 1. Ces TRS consistent en l’obstruction partielle ou totale du pharynx, provoquant une vibration ou des arrêts respiratoires lors du passage de l’air. La cause principale de ces troubles est une dysfonction linguale.

D’après la pédiatre Marie-Josèphe CHALLAMEL, «2 à 4 % des enfants présentent des troubles respiratoires nocturnes caractérisés par une obstruction intermittente partielle ou complète des voies aériennes supérieures qui perturbe le déroulement normal du sommeil. […] ». Les conséquences de ces troubles respiratoires ne sont pas anodines. L’insuffisance d’oxygénation peut entrainer une altération de la croissance, des troubles de l’apprentissage, du comportement comme l’hyperactivité. S’ils ne sont pas corrigés pendant l’enfance, ces troubles peuvent entrainer des complications cardiovasculaires, métaboliques ou neurologiques.

Il est donc indispensable de détecter ces troubles afin qu’ils n’entravent pas la croissance et l’éveil de votre enfant.

 

 

Les troubles respiratoires du sommeil peuvent être la cause des difficultés de concentration de votre enfant !

 

 

Détecter les symptômes d’apnées chez l’enfant

Il est possible de détecter les symptômes des TRS en faisant attention à certains détails simples. C’est le cas si votre enfant présente des troubles dentaires (les dents ne sont pas alignées par exemple) et/ou s’il a un problème de phonation (de type zozotement ou chuintement). Pendant le sommeil de votre enfant, certains signes vous renseigneront aussi. Si vous remarquez que votre enfant ronfle et respire par la bouche, il y a un risque important qu’il soit atteint d’apnées. En cas de doute, consultez un médecin du sommeil qui pourra effectuer un dépistage par polysomnographie.

 

Bonne nouvelle : vous pouvez traiter les troubles de votre enfant !

Une fois le diagnostic établi, votre enfant pourra être pris en charge. Pour être efficace, un traitement doit traiter les causes du problème, ici les TRS. La rééducation linguale permet, en quelques mois, de rétablir les fonctions physiologiques de la langue avec des effets durables.

Si le traitement est respecté, l’enfant pourra mieux dormir, aura moins de problèmes d’attention pendant la journée, et pourra passer une rentrée sereine.


Notes et Références

  1. Stein MA. (1999) Unraveling Sleep Problems in Treated and Untreated Children with ADHA. 1; 9(3) 157-16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis pulvinar mattis ipsum Nullam ut commodo ut